Tout savoir sur le rhum : son histoire

Qu'est-ce que le rhum ? 

Le rhum est un spiritueux issu de la fermentation, puis de la distillation du jus de canne à sucre ou de la mélasse, un sirop noir épais issu du raffinement de la canne.

Les origines de la canne à sucre

Originaire d'Océanie, la canne à sucre a été répandue en Asie et en Afrique du Nord par les Arabes au VIIIe siècle. Il y a plusieurs milliers d'années, on faisait fermenter la canne à sucre en Inde pour produire deux boissons : l'une à partir de la mélasse, et l'autre à partir du jus de canne. 

En Afrique du Nord, ce sont les Maures qui ont raffiné sa production et l'ont introduit en Europe. Cette boisson avait pour but d'être transformée en médicament ou en parfum. 

L'influence du commerce triangulaire

Lors de l'un de ses voyages jusqu'en Amérique, l'explorateur Christophe Colomb a emporté des échantillons de canne à sucre afin d'en établir une culture de sucre. La canne s'est particulièrement bien adapté à ce nouvel environnement, ce qui a fait des Caraïbes et de l'Amérique du Sud une source majeure de production de sucre. 

Les puissances européennes, voyant leur demande en sucre augmenter et souhaitant s'accaparer les richesses liées à ce commerce, se sont alors lancées dans une guerre commerciale : la demande en main d'oeuvre en augmentation dans les plantation de canne a donné naissance au "Commerce Triangulaire".

Ce sont les esclaves, qui travaillaient dans les plantations, qui ont découvert la fermentation de la mélasse. En effet, celle-ci était considéré comme un déchet, donné comme nourriture au bétail et aux esclaves, et ces derniers avaient pour habitude de la diluer pour la faire durer plus longtemps. Or, mélanger la mélasse et l'eau entraînait une fermentation, et ainsi la création d'alcool. Ayant compris le potentiel de cette nouvelle boisson entraînant l'ébriété, les propriétaires des plantations ont alors commencé à distiller la mélasse pour produire un alcool de canne brut, et augmenter les bénéfices de leurs domaines. 

Le rhum : spiritueux des marins

A la fin du XVIIe siècle, le Père Labat, missionnaire dominicain et explorateur, élabore une eau-de-vie à partir de cette boisson, afin de combattre da fièvre des marins. Nommée par les anglophones "kill the devil" (tue-diable) ou "guildive" par les francophones, cette boisson s'est donc naturellement retrouvée sur les navires de l'époque comme médicament pour les marins. 

En général, sur ces navires, les marins consommaient de la bière plutôt que l'eau qui périmait rapidement. Les céréales nécessaires à la fabrication de la bière n'étant pas disponibles (ou très coûteuses) aux Amériques, ils se sont naturellement tournés vers la boisson la moins chère et la plus abondante : le rhum. À partir du 17ème siècle, les marins de la Marine britannique ont eu droit à une dose journalière de rhum.

Le nombre d'accidents liés à l'ivresse à bord des navires de la Navy a conduit à réduire progressivement la ration de rhum au fil des ans. En 1740, l'amiral anglais Edward Vernon pris l' habitude de diluer le rhum de ses marins à l’eau chaude afin de réduire leur consommation d’alcool. Il était surnommé “le vieux grog” en référence à son vêtement “grogram”, fait d’un tissu grossier à gros grain. Plus tard, du jus de citron y fut ajouté pour ses propriétés antioxydantes et antiscorbutiques : c'est ainsi que le grog était né.

La tradition de cette dose quotidienne de rhum a pris fin le 31 juillet 1970, jour qui a été baptisé le « Black Tot Day ».

L'essor du rhum grâce aux cocktails

Le rhum, moins populaire désormais, connait également une transformation dans sa méthode de production : les distillateurs commencent à maîtriser leur production et à l'améliorer en qualité. Ainsi, au XIXe siècle, les cocktails à base de rhum se répandent, pour connaître un véritable essor au début du XXe siècle : la prohibition en vigueur aux Etats-Unis oblige les riches américains à aller à Cuba pour profiter de ses bars et de ses cocktails.

Ses qualités organoleptiques étant intimement liées à sa matière première distillée, le rhum est un produit de terroir ! Retrouvez nos rhums français ici.